Bernard Debré et une prof de français trouvent l’écriture inclusive absurde

Le député Bernard Debré et la professeure de français Fatima Aït Bounoua trouvent l’écriture inclusive absurde.

Source : Numero 23, mercredi 27 septembre 2017, 10h30

Category: Politique, Société