Crash de l’A320 : le copilote a caché « une maladie » à son employeur

Le copilote de Germanwings, soupçonné d’avoir provoqué délibérément la chute de l’Airbus A320 dans les Alpes françaises, a caché qu’il faisait l’objet d’un arrêt maladie le jour de l’accident, a révélé l’enquête vendredi, alors que des troubles psychiatriques semblent l’hypothèse privilégiée. Le procureur de Düsseldof, Christoph Kumpa, a annoncé que des attestations d’arrêt maladie avaient été retrouvées déchirées chez Andreas Lubitz mais pour l’heure aucune lettre d’aveu ou d’adieux annonçant un acte prémédité à l’origine de la catastrophe qui a fait 150 morts.

Category: International