Crise du lait : « 35 centimes par litre, c’est le minimum »

Économie |