François Hollande : « C’est une horreur, j’ai décidé de fermer les frontières »

Suite aux différentes attaques qui ont eu lieu vendredi soir dans Paris et près du stade de France, François Hollande a pris la parole depuis l’Élysée. « Il y a des dizaines de tués, beaucoup de bléssés, c’est une horreur » a déclaré le président de la République. Le chef de l’État a mis en place l’état d’urgence, et a décidé de fermer les frontières. François Hollande a demandé aux Français de faire preuve « d’unité de solidarité et de sang-froid ». Un conseil des ministres exceptionnel va se tenir dans la nuit a l’Élysée.