Hollande « condamne » la rencontre des parlementaires français avec le « dictateur » Assad

« Cette initiative je la condamne », a réagi fermement François Hollande jeudi, interrogé sur l’initiative personnelle de quatre parlementaires français qui ont rencontré mercredi Bachar al-Assad en Syrie. « C’est une rencontre avec un dictateur qui a bombardé son propre peuple », a condamné le Président français depuis Manille. « Je n’étais pas au courant et je n’avais pas à l’être », a-t-il précisé à la presse.