Immigration en Suède : les limites de la politique de la « porte ouverte »

La Suède est le seul pays européen à accorder automatiquement l’asile aux réfugiés venus d’Irak ou de Syrie, et qui parviennent à mettre un pied sur le sol suédois. D’ici à la fin 2015, plus de 100 000 demandeurs d’asile devraient être accueillis. Nos reporters sont partis dans la banlieue de Stokholm, qui est devenue une terre de refuge pour les chrétiens d’Orient.