La chanteuse « anticapitaliste » Zaz chante pour une multinationale contre beaucoup d’argent…

Selon le magazine Capital, certains chanteurs français se font payer grassement par des entreprises pour donner un concert privé aux salariés. Cela permet de compenser les manques à gagner si un album s’est mal vendu ou si une tournée n’a pas fait les entrées escomptées.