Les prestations sociales de 290 jihadistes français suspendues en 2014

290 Français partis faire le jihad en 2014 ont vu le versement de leurs prestations sociales être interrompu, a révélé Bernard Cazeneuve à l’Assemblée. Lorsqu’un cas de départ pour le jihad est signalé, « il est immédiatement mis fin au versement des prestations avec la plus grande rigueur », « il y a une détermination totale et elle se poursuivra », a ajouté Bernard Cazeneuve.