Marc Trévidic : Larossi Abballa était « hermétique », « il ne répondait pas aux questions »

Ancien vice-président chargé de l’instruction au pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris, Marc Trévidic a mis en examen Larossi Abballa en 2012, avant qu’il ne soit condamné en 2013. Le profil du tueur du couple de policiers des Yvelines l’avait inquiété. « C’était quelqu’un d’hermétique, il était impossible d’ouvrir un dialogue. (…) Il était complétement fermé. Il ne répondait pas aux questions, il niait tout. Il était dans une position de fermeture totale », raconte le juge. « Ça fait partie des personnes pour lesquelles quand on a fini l’instruction on se dit nécessairement qu’on le reverra », se souvient-il dans une interview accordée à Ruth Elkrief pour BFMTV.

Category: Histoire, Société