Syrie et Irak : des anciens militaires français aux côtés des jihadistes !

Une dizaine d’anciens militaires français combattent désormais sous une bannière jihadiste en Syrie et en Irak. Agés d’une vingtaine d’années et tous anciens soldats de l’armée française, certains seraient même devenus des cadres de l’Etat islamique. « On a affaire à des jeunes qui parfois utilisent leurs expériences militaires acquises en France et les mettent à contribution au sein de l’Etat islamique pour former les nouvelles recrues. Un de ces jeunes actuellement au combat dirige un groupe d’une dizaine de français qu’il a lui-même formé au combat. Certains sont des jeunes convertis qui n’étaient pas du tout issu de foyers musulmans », explique David Thomson, journaliste à RFI. Le ministère de la Défense a confirmé l’existence de ces hommes mais a préféré minimiser le problème. « Le cas d’anciens militaires tentés par l’aventure jihadiste est d’une extrême rareté », a tempéré mercredi le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian.