Témoignage : ma fille qui « aimait la vie » est partie en Syrie

« Léa c’était une jeune fille de 16 ans qui aimait la vie, la mode, très belle en plus. Elle travaillait bien à l’école avait des copains et des copine, elle était très proche de moi. » Valérie de Boisrolin raconte qu’elle n’aurait jamais pu imaginer que sa fille partirait en Syrie. A posteriori elle note quelques signes qui auraient pu lui mettre la puce à l’oreille.